Les bienfaits du coton biologique 🌱

+ ÉCOLOGIQUE

23 mai 2020

C’est un grand jour pour nous. Les t-shirts Hushoots seront désormais en coton biologique.

Une qualité supérieure mais surtout, un plus grand respect de notre chère planète.

 

PAS DE PRODUIT CHIMIQUE

dans le coton bio qui est une fibre naturelle, sans OGM et sa production n’utilise pas de produit chimique.

MOINS D'EAU


est utilisée pour la culture de coton biologique. Les sols sont plus riches en matières organiques et retiennent donc plus l’eau.

LA SANTÉ DES AGRICULTEURS

est meilleure que celle des cultivateurs de coton conventionnel car ils ne sont pas exposés aux pesticides.

LA PRÉSERVATION DES SOLS

favorise la rotation des cultures pour garder des sols plus sains, plus fertiles et plus humides.

 

MEILLEUR POUR LA MER

Les pollutions d’origine terrestre (comme les pollutions agricoles, le rejet de fertilisants, de pesticides et de déchets non traités y compris les déchets plastiques) représentent environ 80% de la pollution marine à l’échelle mondiale.

L’excès de fertilisant provenant des égouts et des rejets agricoles ont entrainé une multiplication des zones à faible teneur en oxygène (hypoxiques) aussi appelées zones mortes, où la majeure partie de la vie marine ne peut pas survivre, entrainant la destruction de certains écosystèmes. Il existe actuellement près de 500 zones mortes, dont la surface totale couvre plus de 245 000 km².

MEILLEUR POUR LA TERRE

Le mode de production du coton biologique interdit strictement l’utilisation d’engrais et pesticides chimiques, de même que l’utilisation des semences de coton génétiquement modifiées.

La culture bio assure le maintien ou l’amélioration de la fertilité du sol. La destruction des sols est empêchée en maintenant un équilibre naturel entre les ravageurs potentiels et leurs ennemis naturels. 

UNE CONSOMMATION EN EAU PLUS FAIBLE

Les sols biologiques sont plus riches en matières organiques, ils retiennent donc plus l’eau que les sols érodés de la culture conventionnelle de coton.

La richesse organique des sols de culture de coton biologique est due notamment à la rotation des cultures, la mise en jachère, l’acceptation des « mauvaises-herbes », etc.

De ce fait, l’empreinte « verte » (la consommation naturelle d’eau de pluie par le sol) des cultures biologiques est plus élevée, pas parce qu’il pleut plus, mais parce que le sol retient plus longtemps l’eau de pluie grâce à sa matière organique. L’eau de pluie peut donc plus profiter à la plante. De ce fait, le coton a moins besoin d’être arrosé et l’empreinte « bleue » (la consommation directe des eaux de surface) est plus faible.

 

 

TEXTILE LABELISÉ

 

FAIRWEAR FOUNDATION

Fair Wear Foundation est une organisation indépendante qui travaille pour améliorer les conditions de travail dans les usines de vêtements.

Les entreprises membres s’engagent à respecter
les standards internationaux de travail suivants :
• Travail librement choisi
• Absence de discrimination au travail
• Interdiction du travail des enfants
• Liberté d’association et droit aux négociations collectives
• Salaire permettant de subvenir aux besoins élémentaires d’une famille moyenne selon les normes locales
• Pas de durée excessive du travail
• Conditions de travail respectueuses de la sécurité et de la santé des travailleurs

 

C’est la certification biologique par un organisme certificateur, qui permet d’afficher la mention « textile biologique» associé au logo GOTS.
Les produits commercialisés sont donc contrôlés comme conformes aux cahier des charges GOTS, gage de garantie tout au long de la filière jusqu’aux consommateurs.

GOTS intègre par ailleurs des exigences strictes en termes de protection sociale des travailleurs (représentations syndicales, délégués du personnel, non travail des enfants …), et en termes de rejets dans l’environnement.

 

 

Nos sources

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés