Pourquoi nous recyclons le néoprène ?

Réduire et éviter la pollution :

Le néoprène n’est pas recyclable comme le sont les plastiques des bouteilles plastique (PEhd et PET) qui sont triés, broyés et lavés pour former des granulés prêts à l’emploi.

Les combinaisons sont négligées et considérées comme un déchet ménagé. La plus grande partie des combinaisons en néoprène ne sont pas recyclées et finissent à la poubelle puis incinérées ou enfouies.

Soutenir l’emploi local :

Pour nous, il est important de repenser le monde du surf.

Il existe une filière de recyclage encore trop peu connu qui lui permet aux anciennes combinaisons d’être upcyclées. Lavées, découpées, sérigraphiées (apposer l’encre) puis cousues, voilà qu’une combinaison vient d’être transformées en bracelets ou en porte-clés.



Les bracelets et porte-clés que nous te proposons sont recylés et fabriqués à Bordeaux par Neocombine.

Ces combinaisons proviennent d’écoles de surf mais aussi de particuliers qui cherchent à se débarrasser correctement de leurs combinaisons qu'ils n'utilisent plus.

Concevoir avec le moins d’impact possible :

Il est possible de donner une seconde vie aux combinaisons qui ne servent plus.



Le néoprène a une longue durée de vie. Mais il peut arriver qu’au bout de quelques années, le néoprène ne soit plus assez performant pour te garder au chaud dans tes sessions d’hiver.

Néanmoins, cette matière peut être re-travaillée et transformée en un accessoire de la vie courante.

La fabrication de bracelets et porte-clés utilise donc du néoprène déjà produit auquel nous rajoutons de l’encre à eau pour ajouter nos motifs.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés